Le Baccalauréat

Le diplôme du baccalauréat - BAC

Diplôme internationalement reconnu et considéré comme une référence en matière d’évaluation de richesse de la culture générale, de la réflexion critique et des progrès académiques, le bac est un programme pré-universitaire complet, modulaire et exigeant.

Un passeport pour le monde

Diplôme très reconnu par les universités à l’étranger, les lauréats du baccalauréat ont la possibilité de poursuivre leur formation partout dans le monde. Si un nombre important de nos anciens élèves font le choix d’une poursuite d’études en France ou en Australie, d’autres s’orientent vers la Suisse, le Canada, les Etats-Unis, ou le Royaume-Uni. Ci-dessous la destination de nos bacheliers de 2016 à 2020 :

Chart of where French Baccalaureate graduates attend university

Organisation de l'enseignement

Les spécialités

La spécialité « Mathématiques » permet aux élèves d’explorer et d’utiliser les mathématiques comme un outil dans un certain nombre de domaines, tels que : l’algèbre, la géométrie, l’analyse, les statistiques, les algorithmes et la programmation. Le cours comprend également l’histoire des mathématiques, ce qui permet d’identifier l’évolution des théories mathématiques fondamentales et d’élargir la compréhension des étudiants. 

La spécialité SES vise à contribuer à la formation du futur citoyen soucieux de comprendre les grands enjeux économiques, sociologiques et politiques de nos sociétés. 

L’enseignement s’adresse à tous les élèves qui cherchent à acquérir des connaissances et des méthodes de raisonnement propres aux SES pour mieux comprendre les débats qui traversent nos sociétés contemporaines. Il est particulièrement utile aux lycéens qui se destinent à faire des études où les compétences économiques, sociologiques et politiques seront valorisées. 

La spécialité Physique-Chimie offre aux élèves la possibilité d’explorer le monde réel, du microscopique au macroscopique, en étudiant l’organisation et les transformations de la matière, le mouvement, l’énergie, les ondes et les signaux. Les élèves utiliseront les deux aspects fondateurs de la discipline, l’expérimentation et la modélisation, pour aboutir à la formulation mathématique de lois physiques validées. Les nombreux domaines d’application, tant dans la vie quotidienne que liés aux grands enjeux de société (énergie, environnement), permettent aux élèves de se faire une idée concrète, vivante et actuelle de la physique et de la chimie.

La spécialité des sciences de la vie et de la terre explore les thèmes de la terre et de son environnement, du corps humain et de la santé, et de l’évolution naturelle. Le programme aide les élèves à développer des compétences en matière d’observation, d’expérimentation, de construction de modèles, d’analyse et de débat, qui sont toutes indispensables pour poursuivre des études supérieures ou une carrière dans ces domaines d’étude. Cette spécialité explore les thèmes scientifiques suivants : La vie sur Terre, la biodiversité, l’évolution, les écosystèmes, l’écologie et l’histoire de la Terre. Elle permet également aux élèves de mieux comprendre le fonctionnement de leur propre corps, en combinant des concepts scientifiques avec une réflexion sur la santé personnelle, ainsi qu’une réflexion éthique et civique sur la santé publique et l’environnement. Cette spécialité s’appuie sur les connaissances déjà acquises en physique, chimie, et mathématiques.

L’enseignement est adapté aux lycéens qui cherchent à acquérir des connaissances et des méthodes de raisonnement spécifiques aux sujets suivants : Histoire, Géographie, Géopolitique et Sciences politiques.  Il leur donne la capacité de traiter de grandes questions d’importance historique aux niveaux national et international. Il est particulièrement utile pour les lycéens qui sont préparés à des études supérieures dans des domaines tels que le droit, les affaires, la gestion des études ou des relations internationales ou encore à des carrières dans des domaines tels que le service civil et le service extérieur, l’organisation non gouvernementale internationale, le journalisme et le monde des affaires. 

La spécialité Humanités, littérature et philosophie propose l’étude de la littérature et de la philosophie de toutes les époques à travers une variété de textes afin d’affiner la pensée, la culture et les connaissances des élèves. Elle s’appuie sur plusieurs grands thèmes philosophiques qui ont accompagné l’humanité, de la Grèce antique au monde moderne. Ce cours développe la capacité des élèves à analyser des points de vue, à formuler une réflexion personnelle raisonnée et à débattre de questions en rapport avec les grands enjeux de l’humanité.

Cet enseignement cherche à augmenter l’exposition des élèves à l’anglais afin qu’ils parviennent progressivement à une maîtrise assurée de la langue et à une compréhension de la culture associée. Le travail de la langue et sur la langue, effectué en situation et sur un mode intégratif, est au cœur de cet enseignement. Il est envisagé dans son articulation avec l’étude des objets littéraires et culturels concernés. La langue écrite et orale est travaillée sous tous ses aspects (phonologie, lexique, grammaire) et dans toutes les activités langagières (réception, production et interaction), afin que les élèves soient entraînés à communiquer et puissent approfondir et nuancer leurs connaissances et leurs compétences. (Anglais)

L’enseignement de spécialité de numérique et sciences informatiques du cycle terminal de la voie générale vise l’appropriation des fondements de l’informatique pour préparer les élèves à une poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en les formant à la pratique d’une démarche scientifique et en développant leur appétence pour des activités de recherche. (CNED avec suivi par un enseignant)

Les options

L’enseignement optionnel de mathématiques expertes est destiné aux élèves qui ont un goût affirmé pour les mathématiques et qui visent des formations où les mathématiques occupent une place prépondérante (études scientifiques, études d’ingénieur. études d’informatique) Il permet d’aborder de façon approfondie d’autres champs d’études que ceux proposés par l’enseignement de spécialité.

L’enseignement optionnel de mathématiques complémentaires est destiné prioritairement aux élèves qui, ayant suivi l’enseignement de spécialité de mathématiques en classe de première et ne souhaitant pas poursuivre cet enseignement en classe terminale, ont cependant besoin de compléter leurs connaissances et compétences mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en particulier en médecine, économie ou sciences sociales.

Le programme de mathématiques complémentaires s’appuie sur le programme de spécialité de mathématiques de la classe de première qu’il réinvestit et enrichit de nouvelles connaissances et compétences mathématiques, elles-mêmes reliées à des thèmes d’étude où les notions sont mises en situation dans divers champs disciplinaires.

L’enseignement de Droit et grands enjeux du monde contemporain vise à élargir les perspectives des élèves de terminale. L’objectif est de leur faire découvrir les instruments du droit – normes, institutions, métiers –, son rôle social, ainsi que la méthodologie du raisonnement juridique. En partant du droit positif et de la façon dont il contribue à structurer les grands enjeux politiques, économiques et sociaux contemporains, il s’agit d’aborder certains grands thèmes du monde contemporain, non en eux-mêmes, comme ils peuvent l’être dans d’autres matières, mais à travers la façon dont ils sont saisis par le droit.

Cet enseignement ouvre la voie aux études de droit, aux instituts de sciences politiques mais aussi aux écoles de journalisme et/ ou de commerce.

Le cours de langue et culture de l’Antiquité  viset à présenter la littérature et la culture antiques, d’une part, médiévales, modernes et contemporaines, d’autre part, comme des horizons réciproques afin de permettre aux élèves d’aujourd’hui de mieux se comprendre et de mieux se situer dans le monde. Les objets d’étude proposés dans les programmes, ont été conçus pour répondre aux questions légitimes qu’un élève d’aujourd’hui peut se poser sur lui-même, sur la société, sur le politique, sur les choix de civilisation, sur le monde et les grands enjeux contemporains. 

Modalités d'obtention du baccalauréat

Le bac est un programme de deux ans et les résultats des examens oraux et écrits comptent pour 60 % de la note finale, l’évaluation continue en classe comptant pour les 40 % restants.

Explication du nouveau baccalauréat général

Les résultats

Quelques témoignages