Bien-être

Réseau de soutien au LCS

Au Lycée Condorcet, le bien-être de nos élèves est notre première priorité. Ainsi, nous disposons de toute une équipe de soutien, composé de deux référentes premiers soins, une référente bien-être/wellbeing officer (psychologue diplômée en France), la déléguée à la protection de l’enfance, des référents ASH – Adaptation scolaire et scolarisation des enfants en situation de handicap – ainsi que nos AVS (auxiliaire de vie scolaire). Nos élèves bénéficient également de l’aide de notre PRIO – personnel ressource en informations et orientation – ainsi que notre équipe “Vie Scolaire” qui les soutient en dehors du temps de classe.

Nos référentes premiers soins assure les premiers soins au quotidien. Elle planifie également les programmes de vaccination en lien avec le NSW, assure le suivi des Projets d’Accueil Individualisé pour les élèves ayant des conditions médicales, coordonnent l’éducation et la prévention à la santé en milieu scolaire et assure le Parcours Éducatif de Santé.

" "

La wellbeing officer est disponible pour aider les élèves qui ont été référés par leur professeur et/ou leurs parents, les élèves plus âgés peuvent également s’auto-référer. Elle travaille avec des étudiants de tous âges, ainsi qu’avec leurs familles, les enseignants et les professionnels extérieurs, en fournissant un soutien individuel ou en petits groupes afin d’assurer le bien être des enfants dans leur scolarité. La wellbeing officer s’occupe également des élèves à besoins éducatifs particuliers en lien avec les coordinateurs ASH du primaire et secondaire.  

Notre déléguée à la protection de l’enfance met en œuvre et assure le suivi des règlementations de protection de l’enfance. Elle est également responsable de la formation du personnel sur ces sujets et travaille en étroite collaboration avec le proviseur pour assurer que l’école soit à jour avec les dernières réglementations et rapports, en apportant tous les changements nécessaires.

Notre école compte également plusieurs référents ASH et AVS, dont la mission est d’assister à la scolarisation des enfants qui ont des besoins d’apprentissage spécifiques, qu’il s’agisse de difficultés d’apprentissage ou du besoin d’une plus grande stimulation et de défis plus importants. Nos référents ASH sont des enseignants spécialisés qui gèrent les plans individuels d’apprentissage des enfants, et travaillent avec les enseignants des élèves pour mettre en œuvre les ajustements nécessaires dont certains élèves ont besoin. Nos référents AVS font partie intégrale de notre réseau d’aide et offrent un soutien individuel aux élèves.

Élèves à besoins particuliers

Le LCS comme tout établissement du réseau AEFE, dans le cadre d’une école inclusive, propose une prise en compte des besoins spécifiques de tous les élèves, quelle que soit leur nationalité, et notamment des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Programme Personnalisé de Réussite Éducative

Le programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) concerne les élèves qui ne maitrisent pas certaines connaissances ou compétences attendues à la fin d’un cycle d’enseignement. Ce projet est conçu pour répondre aux difficultés de l’élève par un accompagnement pédagogique, aides spécialisées ou complémentaires afin de progresser dans ses apprentissages. Le PPRE est mis en place par le directeur de l’école à l’initiative des équipes pédagogiques et permet de répondre à des difficultés ponctuelles.

" "

Plan d'accueil individualisé

Le plan d’accueil individualisé (PAI) concerne les enfants atteints de maladies chroniques (asthme, allergies alimentaires, etc.) Un formulaire précise les aménagements en lien avec l’état de santé (traitements, régimes spécifiques, protocole d’urgence). Le plan est rédigé avec la famille et le médecin traitant. Un certificat médical doit être fourni ainsi qu’une ordonnance indiquant le protocole de soins.

Projet personnalisé de scolarisation

Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) concerne les enfants ayant une atteinte physique, sensorielle, cognitive, psychique ou trouble de santé invalidant et pour lesquels la MDPH se prononce sur la situation de handicap.

En France, une équipe pluridisciplinaire d’évaluation statue sur le besoin d’un PPS au regard des bilans médicaux et rédige le PPS qui définit les modalités de scolarisation et précise et adapte des actions pédagogiques, éducatives et médicales répondant aux besoins de l’élève. A l’étranger, l’équipe pédagogique avec les bilans médicaux à l’appui, rédige le PPS en équipe éducative. Il est demandé aux familles de prendre l’attache de la MDPH afin d’obtenir une notification MDPH qui valide le PPS et qui assure une prise en charge immédiate en cas de retour en France.

Le PPS est validé lors d’une commission, composée du proviseur, du proviseur adjoint, de l’infirmière et d’un médecin. Le PAP est transmis aux enseignants afin d’adapter au mieux la scolarisation de l’élève.

Plan d'accompagnement personnalisé

Le plan d’accompagnement personnalisé (PAP) est un document qui définit les aménagements et adaptations pédagogiques officielles à mettre en place dans le cadre d’un trouble de l’apprentissage. Au regard des tests et bilans médicaux, l’équipe éducative composée du directeur et de l’équipe pédagogique rend un avis sur la pertinence d’un PAP au vu de la présence ou non des troubles. Les PAP sont etudiés par une équipe de soutien à l’apprentissage, puis communiqués aux enseignants afin d’adapter au mieux la scolarisation de l’élève.

Soins apportés au sein de l'établissement

Les séances d’orthophonie, d’aide au langage ou d’autres soins spécifiques sont fréquentes en âge de scolarisation. L’école encourage et soutient la collaboration entre les enseignants et les thérapeutes pour améliorer le développement de ces compétences chez nos élèves.

Cependant, avec la croissance de notre population étudiante et le faible nombre de locaux disponibles, et afin de maintenir les protocoles de Protection de l’Enfant, l’école n’est pas en mesure d’organiser la venue de thérapeutes privés sur le campus et les parents sont priés de poursuivre les soins au sein des cabinets des thérapeutes.

Dans certains cas particuliers (pour accompagner les élèves à PPS – Projet Personnalisé de scolarisation), quand la consultation en cabinet privé n’est pas dans l’intérêt de l’enfant, et sur autorisation de l’école, le lycée peut permettre aux thérapeutes de travailler avec l’enfant et les professeurs au sein de l’établissement comme précisé par le national Disability Discrimination Act 1992 (DDA) et Disability Standards for Education 2005.

Bilan

Si un enfant est identifié par l’équipe pédagogique comme nécessitant un bilan afin de diagnostiquer un trouble particulier, l’établissement pourra prendre en charge, à compter du 19 novembre 2018, la première consultation jusqu’à un montant maximum de 400 AUD (entièrement pour les familles boursières de l’Etat français). Le règlement du Lycée s’effectuera sur la base d’une facture de 400$ au nom du Lycée, le reste de la facturation étant établi au nom de la famille.

Anti-bullying au LCS

Suite à la formation initiale contre le harcèlement scolaire, assurée par M. Bellon les 24 et 25 septembre 2018, une cellule bien-être a été mise en place au Lycée Condorcet. Composée d’une dizaine de membres, celle-ci a pour vocation d’intervenir très rapidement lorsqu’un phénomène d’intimidation est signalé en appliquant la méthode de la préoccupation partagée, dérivée de la méthode PIKAS. Cette méthode, par son approche non blâmante, sa rapidité de traitement et la rigueur de l’équipe dans le suivi des entretiens, permet la résolution d’environ 80% des situations. Si vous avez connaissance ou que vous soupçonnez un cas d’intimidation, il convient d’en informer immédiatement l’établissement à l’adresse suivante : wellbeing@condorcet.com.au